Financement

27/06/2018

Le remboursement anticipé du prêt

Il arrive qu’une rentrée d’argent se fasse et que l’emprunteur veuille rembourser de manière anticipée son crédit. Dans ce cas, il doit rembourser au minimum 10% du montant initial du prêt sauf s’il s’agit du solde.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, un remboursement anticipé se fait avec frais !

En effet, il peut être prévu dans le contrat, qu’en cas de remboursement anticipé, des indemnités soient dues. Cependant, le montant de cette  indemnité ne peut être supérieur soit à 6 mois d’intérêts, soit à 3 % du capital restant dû (CRD) avant le remboursement.

Exemple : vous avez emprunté pour 100 000€  sur 10 ans à un taux de 3%, le 1 er janvier 2014. En 2016, vous percevez une rentrée d’argent permettant de solder votre prêt.
Vous aurez donc à payer soit :

  • 3% du CRD : 2 469,68€
  • soit 6 mois d’intérêts : 1 341,65€.

Dans notre cas, la solution à retenir est les 6 mois d’intérêts.

« Cependant pour les prêts obtenus depuis le 1er juillet 1999, l’indemnité n’a pas à être appliquée si le remboursement est motivé :

  • par la vente du bien immobilier consécutive à un changement du lieu d’activité professionnelle de l’emprunteur ou de son conjoint,
  • par le décès ou la perte d’emploi de l’emprunteur ou de son conjoint ».

Obtenir de la documentation.

L'un de nos conseillers vous recontacte très rapidement pour vous transmettre la documentation sur ce produit.

* champs obligatoires


Ou contactez directement un de nos conseillers au 0 805 696 714

Vos coordonnées ne sont pas utilisées à des fins publicitaires.