Placements financiers

Qu'est-ce qu'un OPCVM ?

OPCVM : Organisme de placement collectif en valeurs mobilières.
Il existe 2 types d’OPCVM :
  • SICAV : Société d’investissement à capital variable.
  • FCP : Fonds commun de placement.
Les SICAV et les FCP sont donc les deux sortes d’OPCVM.
Derrières ces noms complexes se cache en réalité une idée toute simple : en investissant dans les OPCVM vous investissez dans les valeurs mobilières par l’intermédiaire d’une société de gestion. Il s’agit donc  d’une poche commune permettant d’investir à plusieurs sur les marchés financiers sans se soucier de la gestion quotidienne.
Des investisseurs confient à une société (SICAV) ou une copropriété (FCP) de l’argent en échange de parts. L’argent au sein de la SICAV ou du FCP est géré par un gestionnaire et son équipe qui ont pour mission de valoriser les investissements en réalisant des achats et des ventes sur les marchés financiers. C’est donc le gérant et son équipe qui prennent en charge toute la gestion quotidienne.
Il existe une très grande variété d’OPCVM,  des plus risquées aux plus prudentes, certaines sont même entièrement garanties. Certaines sont investies en actions d’autres en obligations, d’autres encore en monétaire, il existe autant de composition que d’OPCVM. Un grand nombre d’OPCVM est établie avec des règles imposées aux gérants : par exemple un maximum de 70% action et un minimum de 30%.
Avant tout investissement, il est donc fortement recommandé voir impératif de comprendre quelles sont les règles et les compositions des fonds pour déterminer si cette OPCVM correspond à vos profil et objectifs d’investisseurs.
Un des avantages de ce type d’investissement est sa très grande liquidité : il suffit d’émettre un ordre de vente transmis au gérant. Votre OPCVM sera vendu sur le marché et vous récupérerez sa valeur au jour de la vente. Le délai est généralement de deux ou trois jours.
Attention : il existe sur certaines OPCVM un « préavis » pour récupérer son argent qui peut parfois atteindre 4 mois. A bien vérifier au moment de l’achat.

Rendement des OPCVM

Le rendement du placement est composé de deux éléments différents :
  • Le dividende qui peut être versé régulièrement (annuellement ou trimestriellement) mais ce n’est pas la majorité des cas ; la plupart des fonds proposent de le réinvestir, mécanisme que l’on appelle la capitalisation.
  • La valorisation du fonds en fonction des plus-values et moins-values réalisées par le gérant. Il s’agit de la principale source de profit, il faudra donc être particulièrement vigilant quant au savoir-faire du gérant en surveillant la performance réalisée par rapport à celle de l’indice que le gérant entend performer (faire mieux que l’indice).
Attention : les OPCVM subissent des frais de gestion qui se répercutent forcément sur la performance du fonds. Les frais de gestion correspondent aux frais de son fonctionnement et à la rémunération du gérant et de son équipe.

Taux d'imposition

En investissant par le biais d’un compte-titre

Les plus-values réalisées sont désormais imposées dès le premier euro au taux forfaitaire de 24% auquel vient se rajouter les prélèvements sociaux de 17,2% soit un total de 41,2% des revenus.
A noter : s’il existe des moins-values, elles s’imputent sur les plus-values ou sont reportables pendant 10 ans.
  • Les dividendes bénéficieront d’un abattement de 40%. Le reste sera ainsi taxé avec vos autres revenus à l’impôt sur le revenu.
    Il est également possible pour les dividendes d’opter pour le prélèvement forfaitaire libératoire de 21% mais vous ne bénéficierez d’aucun abattement.
    Dans tous les cas les prélèvements sociaux de 17,2% seront retenus à la source par le gestionnaire. Attention, à compter de 2018 : Ces revenus financiers sont soumis au prélèvement forfaitaire unique de 30 %. L’abattement de 40% est supprimé, sauf si le contribuable opte pour une imposition du dividende au barème progressif.
  • Les coupons d’obligations quant à eux seront taxés sans aucun abattement à votre TMI ou au PFL de 24%.
    Dans tous les cas les prélèvements sociaux de 17,2% seront retenus à la source par le gestionnaire.

Autres supports (PEA, compte titre…)

Si l’investissement dans un OPCVM se fait par le biais du PEA, de PEE ,du contrat de capitalisation ou  de l’assurance-vie, la fiscalité appliquée sera celle de ces supports.

Je veux en savoir plus

* champs obligatoires


Vos coordonnées ne sont pas utilisées à des fins publicitaires.

A l’envoi, vous acceptez les conditions d’utilisation

Obtenir de la documentation.

L'un de nos conseillers vous recontacte très rapidement pour vous transmettre la documentation sur ce produit.

* champs obligatoires


Ou contactez directement un de nos conseillers au 0 805 696 714

Vos coordonnées ne sont pas utilisées à des fins publicitaires.