Placements retraite

28/06/2018

Le Madelin retraite

Les travailleurs indépendants sont souvent mal protégés en cas d’arrêt de travail, d’invalidité ou de décès, ainsi qu’en matière de retraite, par leur régime obligatoire. Le dispositif Madelin a pour but d’inciter les travailleurs non-salariés à se constituer leur propre protection sociale de manière individuelle.

Le dispositif Madelin est réservé aux personnes relevant des BIC ou BNC (libéraux, commerciaux, artisans) ainsi que les personnes ayant le statut de conjoint collaborateur.
Le Madelin retraite est un contrat permettant aux travailleurs non-salariés (TNS) de se constituer une retraite complémentaire en déduisant de leur revenu imposable les cotisations versées.
La sortie du Madelin retraite se fait uniquement en rente et au jour du départ à la retraite : il s’agit d’un contrat tunnel. Vous disposez donc d’un complément de revenus à votre retraite.
Il est possible de prévoir une réversion au profit du conjoint survivant.
Il existe également de nombreuses options vous permettant de sortir de manière anticipée du contrat (invalidité, cessation d’activité suite à une liquidation judiciaire…).
Le schéma ci-dessous reprend les différentes étapes du contrat Madelin retraite.

Quel rendement procure le Madelin retraite ?

La rente versée à partir du départ à la retraite dépendra de l’épargne acquise à ce jour. Les primes versées tout au long de la vie du contrat sont investies sur des supports allant du plus sécuritaire au plus risqué.
La performance de votre épargne dépendra donc uniquement des supports d’investissement que vous choisissez.
Comptez une rentabilité nette de l’ordre de 1,8% sur le fonds euro, mais le capital et les intérêts sont entièrement garantis.
Les unités de comptes offrent des perspectives de gains plus importants mais ne disposent d’aucune garantie en capital.
Cependant, il existe des options de gestion de votre contrat vous permettant :
  • De protéger votre capital en cas de perte,
  • De sécuriser au fur et à mesure les gains de votre contrat en investissant progressivement sur des supports sécuritaires,
  • De prévoir les modalités de versement de votre rente : rente réversible ou non ? annuités garanties ou non ?…
 

Quelle fiscalité s'applique au Madelin retraite ?

Les cotisations Madelin sont déductibles du revenu imposable dans la limite d’un plafond fiscal. Ce plafond se détermine selon les revenus du travailleur non salarié.
Les cotisations sont déductibles à hauteur de :
  • 10% du revenu imposable dans la limite de 8 fois le plafond annuel de la sécurité sociale (PASS : 39 732€ pour 2018, donc un revenu imposable maximum égal à 304 320€)
  • + 15% des revenus compris entre 1 et 8 fois le PASS.
Le schéma ci-dessous vous donne un exemple de déductibilité des cotisations pour une rémunération de 50 000€.
Un contrat Madelin n’est déductible que fiscalement, les cotisations Madelin restent soumises à l’intégralité des charges sociales et taxes obligatoires.
Dans tous les cas, la rente viagère sera imposée comme une pension de retraite
Les + du contrat Madelin retraite
Un complément de revenus pour la retraite en partie financée par l’économie d’impôt.
Garanties permettant de protéger les proches avant et après le départ à la retraite du souscripteur.

Possibilité de transférer son contrat au profit d’un autre assureur qui pourra proposer une meilleure gestion financière et plus de souplesse.

Obtenir de la documentation.

L'un de nos conseillers vous recontacte très rapidement pour vous transmettre la documentation sur ce produit.

* champs obligatoires


Ou contactez directement un de nos conseillers au 0 805 696 714

Vos coordonnées ne sont pas utilisées à des fins publicitaires.