Testament

08/06/2018

Comment faire un testament

Vous pouvez rédiger vous-même votre testament (testament olographe). Dans ce cas, vous devrez le conserver précieusement. Vous pouvez également le transmettre à votre notaire pour assurer sa conservation.

Vous pouvez rédiger votre testament avec l’aide de votre notaire (testament authentique, testament mystique, testament international) : dans ce cas, toute une procédure notariale est mise en place.
Le testament n’est pas une obligation, mais peut soulever nombre de doutes lors de votre décès sur vos intentions. Il doit être rédigé avec la plus grande attention.

Quelles sont les conditions à respecter pour le testament soit valable ?

Testament olographe

Le testament doit être écritdaté (jour, mois et année) et signé de la main du testateur. Le testament oral (nuncupatif), ou encore audio, n’est pas valable. Par contre, tout type de support peut être utilisé.
La volonté du testateur doit être claire et unique. Si deux personnes (un couple) rédigent un testament unique en écrivant notamment « nous souhaitons », c’est un testament conjonctif, annulé. Par contre, si chaque époux rédige son testament sur une même feuille, au recto pour l’un et au verso pour l’autre, en écrivant à la première personne du singulier, les deux testaments sont valables.
Il convient par précaution d’indiquer clairement que l’écrit est un testament.
Il convient d’éviter l’emploi du conditionnel, mais d’écrire au présent de l’indicatif.
Toutes ces conditions valent pour les testaments qui suivent.

Testament authentique

Votre notaire se chargera de valider votre testament. Il faudra vous faire accompagner de deux témoins, personnes de confiance qui ne dévoileront pas vos projets. C’est l’inconvénient des testaments notariés en présence de témoins.

Testament mystique

C’est à vous de rédiger le testament, et de le présenter scellé  à vos témoins et votre notaire. La procédure est assez lourde et les témoins doivent remplir certaines conditions.

Testament partage

Ce testament se limite à prévoir la répartition des biens du testateur lors de son décès. Les bénéficiaires sont les héritiers légaux, qui recevront effectivement la succession.
Le testament partage peut être annulé par le testateur tant qu’il est en vie.
Toutes les conditions du testament olographe doivent être évidemment respectées dans ce cas. Votre notaire vous guidera dans sa rédaction.

Quels sont les testaments obligatoirement notariés ?

Seuls les testaments olographes ne sont pas notariés.
Les testaments authentiques, mystiques, internationaux et partages sont notariés. Une démarche notariale a lieu, dans le but de sécuriser les volontés du testateur.

Obtenir de la documentation.

L'un de nos conseillers vous recontacte très rapidement pour vous transmettre la documentation sur ce produit.

* champs obligatoires


Ou contactez directement un de nos conseillers au 0 805 696 714

Vos coordonnées ne sont pas utilisées à des fins publicitaires.