Concubinage

04/06/2018

Coûts du concubinage

Le concubinage n’est pas la situation optimale concernant les frais. Qu’il s’agisse de l’impôt sur le revenu, de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune, des droits de mutation à titre gratuit (donation, succession), la situation de concubinage s’avère désavantageuse.

Impôt sur le revenu et concubinage

Chacun des concubins est imposé séparément.

IFI et concubinage

Si le concubinage est notoire (relations de couple stables et continues), l’imposition est commune.

Frais de donation et concubinage

Si l’on donne un bien au concubin, des frais de donation sont dus. Ils sont égaux à 60% de la valeur donnée, avec réduction de droits possible néanmoins. Voir la partie dédiée aux donations.

Exemple

Si vous donnez un bien d’une valeur de 20.000€ à votre concubin, celui-ci devra régler un impôt égal à 12.000€ (20.000€ x 60%).

Frais de succession et concubinage

Le concubin survivant n’héritera que s’il existe un testament, et devra payer des frais. Ils sont égaux à 60% de la valeur transmise, après diminution de cette valeur (abattement) de 1 594€.

Exemple

Si vous donnez un bien d’une valeur de 20.000€ à votre concubin, celui-ci devra régler un impôt égal à 11 043,6€

((20.000€ – 1 594€) x 60%).

Obtenir de la documentation.

L'un de nos conseillers vous recontacte très rapidement pour vous transmettre la documentation sur ce produit.

* champs obligatoires


Ou contactez directement un de nos conseillers au 0 805 696 714

Vos coordonnées ne sont pas utilisées à des fins publicitaires.