Fonctionnement

03/07/2018

Frais sur assurance-vie

Les frais sur les contrats d’assurance-vie sont de 3 types :

  • Les frais sur versement, compris généralement entre 0% et 4,5%
  • Les frais de gestion, pris sur la valeur du contrat entre 0,5% et 1,5%
  • Les frais d’arbitrages, prélevés lorsque l’épargnant modifie les supports de son contrat d’assurance-vie

Frais sur les versements réalisés sur une assurance-vie

Les frais sur versement d’un contrat d’assurance-vie sont prélevés lorsque le souscripteur verse une prime, à l’ouverture ou durant la vie du contrat.
Les frais viennent donc en déduction des sommes réellement investies au sein du contrat.
Exemple : pour une prime versée de 1 000€ pour un contrat d’assurance-vie comprenant des frais sur versement de 1%, le montant réellement investi sur le contrat ne sera que de 990€.
Les frais sur versement sont un mode de rémunération de la compagnie d’assurance et de ses intermédiaires. Ainsi, face à l’augmentation importante des contrats d’assurance-vie présentant des frais d’entrée à 0%, les frais sur versements doivent se justifier pour un réel service personnalisé.
En effet, pourquoi accepter des frais sur versement si la souscription du contrat d’assurance-vie ne s’accompagne d’aucun conseil, d’aucune personnalisation de l’allocation d’actif ou d’aucun suivi personnalisé lorsque certains contrats proposent la même chose sans frais d’entrée ?
Il est important de noter que les frais sont négociables. En effet, bien que mentionné sur la notice d’information remise au client lors de la souscription, l’épargnant dispose toujours d’une marge de manoeuvre pour réduire ses frais d’entrée.

Frais de gestion d'une assurance-vie

Les frais de gestion d’un contrat d’assurance-vie sont prélevés annuellement par l’assureur sur la valeur totale de rachat du contrat.
Ils sont destinés à rémunérer la compagnie d’assurance et les intermédiaires.
Sur les contrats d’assurance-vie multisupports, les frais de gestion, qui s’expriment en pourcentage, diffèrent généralement entre le fonds euro et les unités de comptes :
  • Entre 0,5% et 1,1% pour le fonds euro
  • Entre 0,8% et 1,2% pour les unités de comptes
D’une manière générale et sauf contrat haut de gamme très particulier, les frais de gestion ne doivent, dans tous les cas, jamais dépasser 1,2%.
Les OPCVM dans lesquels les fonds sont investis au sein du contrat d’assurance-vie subissent eux aussi de manière individuelle des frais de gestion dans le but de rémunérer le gestionnaire et son équipe du travail accompli. Mais ces frais de gestion sont transparents pour l’épargnant dans la mesure où la valeur de chaque OPCVM est communiquée nette de frais de gestion.

Frais d'arbitrage d'une assurance-vie

Les frais d’arbitrage d’un contrat d’assurance-vie ne sont prélevés que dans la mesure où le souscripteur effectue des modifications parmi les fonds composant son assurance-vie.
Lorsque l’épargnant augmente ou baisse le montant investi sur un fonds, lorsqu’il investit sur un nouveau fonds ou encore décide de retirer la totalité des sommes d’un fonds, qu’il s’agisse du fonds euro ou d’un OPCVM, on dit qu’il effectue un arbitrage.
Si le nombre d’arbitrage que peut effectuer un épargnant sur une année est illimité, généralement un arbitrage est offert. Les suivants feront l’objet de prélèvements de la part de l’assureur.

Les frais d’arbitrage peuvent être forfaitaire (80€ par arbitrage par exemple) ou fonction du montant de l’épargne arbitrée (1% du montant de l’arbitrage par exemple).

Je veux en savoir plus

* champs obligatoires


Vos coordonnées ne sont pas utilisées à des fins publicitaires.

A l’envoi, vous acceptez les conditions d’utilisation

Obtenir de la documentation.

L'un de nos conseillers vous recontacte très rapidement pour vous transmettre la documentation sur ce produit.

* champs obligatoires


Ou contactez directement un de nos conseillers au 0 805 696 714

Vos coordonnées ne sont pas utilisées à des fins publicitaires.